MADA TREK, L’ÎLE ROUGE EN FAMILLE

Samedi 6 novembre à 20h15 – à l’amphithéâtre

C’est d’abord une envie de départ. C’est toujours comme ça que ça commence. Après avoir sillonné l’Afrique à deux, Sonia et Alexandre Poussin souhaitent reprendre la route, à leur rythme, sans se presser, mais cette fois-ci avec leurs deux enfants Philaé, 9 ans, et Ulysse, 6 ans. Petit à petit le projet se dessine : choisir un endroit plus circonscrit qu’un continent entier et garder un lien, même ténu, avec la France notamment la langue.

Ce sera donc Madagascar  : faire le tour de l’île rouge, parcourir à pied les 5000 kilomètres qui la bouclent, sans limite de temps, au rythme des Zébus qui tirent une charrette remplie de tout le nécessaire.

Voilà le point de départ de 4 ans de voyage en famille, à travers un territoire incroyable d’humanité et de rencontres, mais terriblement abîmé par la surexploitation. Si les paysages sont magnifiques, ils cachent mal la réalité d’une terre qui souffre. Si les gens sont aussi chaleureux et volontaires, ils pâtissent de la pauvreté et du manque d’infrastructures. Si les solutions existent, elles manquent cruellement de concertation avec les locaux.

A Madagascar, Sonia, Alexandre, Philaé et Ulysse prennent le temps de rencontrer les gens, d’observer, d’apprendre, de vivre avec les aléas du voyage et filment leurs aventures. Ils présentent un film de 90 minutes qui retrace cet incroyable voyage. Alexandre lui, reprend la plume pour raconter en mots ce que la caméra ne raconte pas.

Sonia et Alexandre Poussin

© Madatrek

Sonia et Alexandre Poussin forment un couple voyageur. En 2001, ils entament ensemble un long périple à pied à travers l’Afrique de l’est…
[en savoir plus]

Le livre

Je regarde mes pieds. Ils ne m’ont jamais trahi. Je les ai promenés partout sur terre. Ils ont connu toutes les poussières, tous les sables, toutes les boues. Je suis debout, une tasse de thé à la main, derrière ma charrette, entouré des miens. Le cœur noué. Celui des grands départs. Sans fanfare, discrètement, car nous l’avons choisi ainsi. Nous partons faire le tour de Madagascar à pied et en famille. Tout notre futur tient dans ces mots : tour de Madagascar, à pied, en famille. Accompagné d’une charrette tirée par des zébus pour porter nos bagages. Cela paraît simple. Pourtant, tout le monde nous répète depuis cinq mois que c’est impossible. Les Malgaches, les expatriés installés à Madagascar et les Zanatany, cette espèce en voie de disparition que sont les français nés ici. Nous faisons la sourde oreille. Tant que nous n’avons pas commencé, tant que nous n’avons pas fait le premier pas, tout reste possible.”

Madatrek : De Tana à Tuléar, Alexandre & Sonia Poussin, éd° Robert Laffont, 2021.