Samedi 7 novembre à 16h30

A l’amphithéâtre du Muséum – Public adulte

@ Philippe Matsas
@ Philippe Matsas
unnamed

 Voyage sur le Mississippi

Eddy L. Harris

animation Christelle Capo-Chichi

Tout petit déjà, je regardais le fleuve, trop jeune pour comprendre que les barges chargées de céréales et de charbon ne sont pas le seul fardeau du Mississippi, qu’il charrie aussi pêchés et rédemption, rêves, aventures et destins. Enfant je craignais le fleuve et le respectais plus que je ne craignais  Dieu. Adulte, je le crains davantage encore.” – Mississippi Soloéd° Liana Levi – 2020

En 1988, Eddy Harris publie son premier livre. A 30 ans, ce natif d’Indianapolis raconte son long voyage en solitaire sur le cours du Mississippi. A bord de son canoë, Eddy Harris s’engage sur la colonne vertébrale des Etats Unis, cet immense fleuve qui traverse le centre du pays du Minnesota au Golfe du Mexique. Si le voyageur craint la nature farouche qui l’entoure, il l’observe avec attention et la raconte avec force. Eddy Harris écrit le fleuve, sa fausse indolence, sa puissance et sa beauté, avec une grande justesse.

Le Mississippi, ce sont aussi des femmes et des hommes qui vivent sur les berges, dans les grandes cités qui le bordent ou dans de petites bourgades. Ceux-là, Eddy Harris ne les craint pas, il cherche même la rencontre. Pourtant, la réalité de sa couleur de peau le rattrape au fur et à mesure qu’il descend le fleuve. La réalité du racisme fait partie du voyage.

Ce voyage en solo est une plongée dans l’âme américaine. Sur l’Old Man River se trouvent les ingrédients qui font la légende Américaine : la force sauvage de la nature, la bienveillance et l’hostilité mêlées, l’identité raciale et l’industrie.

En 2019, Eddy Harris a refait ce long chemin pour le documentaire “River to the Heart”, confrontant son souvenir à la réalité du nouveau siècle.

Fermer le menu