PAYSAGES DE FRANCE

Dimanche 7 novembre à 10h15 – à l’amphithéâtre

Ouvrez l’œil. Que regarder dans un paysage ? Tout !

Tel qu’il nous apparaît aujourd’hui, un terroir intègre plusieurs éléments fondamentaux : le relief et le climat, les roches et le réseau hydrographique, les plantes et les animaux, les activités et constructions humaines.

Les activités agricoles, culture ou élevage, résultent de la nature des sols, notamment de leur perméabilité. La végétation étant liée à la nature des roches, on peut deviner l’une en observant l’autre. Les cours d’eau et les canaux font partie du réseau hydrographique, comme les lacs et les étangs. L’érosion qu’ils provoquent ou dont ils résultent nous racontent l’histoire d’un paysage à l’échelle géologique. La vie sauvage témoigne elle aussi de la formation du paysage. Enfin, le patrimoine bâti provient directement des roches, du sous sol. Après avoir été ciselé, modelé, il se fond à nouveau en elles. L’affleurement des roches est un témoignage précieux de ce qui se passe en sous-sol.

C’est tout cela que nous invite à découvrir le géologue Georges Feterman et le naturaliste Marc Giraud. Un voyage curieux à travers l’histoire longue de la terre, pas celle des hommes mais celle des roches et des sols qui fabriquent le territoire et influent sur la vie qui s’y déroule sur un autre espace-temps.

Georges Feterman et Marc Giraud

© Bernard Deman

Georges Feterman est professeur agrégé de sciences naturelles. En plus des cours qu’il donne à Paris-VII…
[en savoir plus]

© Rémi Collange

Marc Giraud est naturaliste de terrain, écrivain, scénariste de documentaires, chroniqueur radio et photographe…
[en savoir plus]

Le livre

Si nous pouvions voir défiler l’histoire géologique de nos terroirs à une vitesse perceptible, c’est-à-dire pour nous en ultra-accéléré, réduisant des millions d’années à quelques minutes, les continents dériveraient tels des radeaux sur la houle. Des mers peuplées de bêtes inconnues nous submergeraient puis disparaîtraient, des volcans lâcheraient des pets sulfureux, le sol ondulerait comme s’il était un tapis mou, des vagues minérales géantes feraient naître des montagnes, et leurs éclaboussures jetteraient au sol des rochers terrifiants. Ce que nous avons devant les yeux semble être un arrêt sur image de ces forces colossales, mais celles-ci continuent d’évoluer sur la Terre.”

Paysages de France en bord de chemin, Georges Feterman, Marc Giraud, Bernard Deman, éd° Delachaux & Niestlé,  2021